La violence de l'exigence

Publié le par Laurence Traineau

Enfant, on nous demandait de nous taire, on ne souhaitait pas répondre à nos questions dé-rangeantes.
Les enfants d'aujourd'hui, on leur exige de se museler et ne poser aucune question.
Leur besoin de respirer ou d'uriner leur est même parfois formellement interdit dans certaines écoles.
Là où il y avait autrefois de la gêne et de l'interdit pour échanger sur les sujets tabous, aujourd'hui, il y a de l'intimidation utilisée pour contraindre les enseignants à se plier à un protocole.

Aujourd'hui, que font nos enfants ?
Ils se cachent le visage et s'asphyxient et s'évadent derrière un petit écran pendant que leurs grands-parents s'éteignent dans un mouroir aseptisé et désinfecté.
Tout le monde séparé dans sa boîte derrière son portable relié à la 4G.
Rare les longues journées de grand air et les jeux de société en famille.
Nous allons au bout d'un délire.
Le violence de l'exigence.
À quand va s'arrêter cet abus de pouvoir ?
Il y a sur cette planète, des humains qui se croient au-dessus des lois.
Ils vous intimident pour vous plier à tous leurs désirs.
Il serait temps que l'abus de pouvoir se transforme en "chacun son pouvoir" et "partage de pouvoir" pour mettre en place de vraies solutions innovantes pour "le bien vivre ensemble"
Le cas contraire, ce n'est pas un virus qui nous fera mourir mais la violence de l'exigence.
À nous adulte d'agir en fonction de ce qui vous semble juste et sain pour nous tous et pas juste pour une minorité centrée uniquement sur leurs intérêts personnels.

Être égoïste, ce n'est pas penser à soi, c'est exiger de l'autre qu'il s'occupe de nos besoins et désirs sans prendre en compte les siens.
Penser à soi, cela s'appelle de la responsabilisation de soi.
Penser à soi, c'est prendre la responsabilité de ses besoins et désirs en étant autonome, indépendant, et empathique vis-à-vis de soi et des autres,
Vos demandes ne sont pas des exigences. Vous acceptez que les autres soient libres de ne pas y répondre.

Exiger de l'autre, c'est violent, c'est de l'autoritarisme et de la manipulation.
Un abus de pouvoir sur l'autre.

"La violence de l'exigence".
6 septembre 2020.
 
Laurence Traineau
La violence de l'exigence
La violence de l'exigence
La violence de l'exigence
La violence de l'exigence
La violence de l'exigence
La violence de l'exigence
La violence de l'exigence

La violence de l'exigence

Publié dans ACTUALITÉ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article